Inscription

Ou

Tu as déjà un compte? Connexion

Connexion

Ou

Tu n'as pas de compte ?

Mot de passe oublié ?

Mot de passe oublié

Retour à la liste des sons

HUME Le moi, une nécéssité psychologique

Philosophie - Terminale

Fiche de révision du brevet et bac en rap.
Ecoute la musique sur notre application

Paroles

COUPLET 1 : La conscience en tant que telle n’existe pas On vit dans une fiction logique L’identité et le « moi » sont juste des impressions La conscience est un « amas » de sensations Certaines idées prêtent à confusion En effet, nous confondons nos sensations Certaines sont proches mais restent uniques Certaines se ressemblent mais (ne sont) jamais identiques On confond ressemblance et identité En dépit de la discontinuité Confusion nécessaire à la vie Nous serions paralysés s’il fallait sans cesse analyser L’identité vient de notre imagination Cela est propre à la nature humaine Pour ne pas sombrer dans la confusion Nous comblons les trous par l’imagination REFRAIN x2 L’identité vient de notre imagination Elle ne relève que d’une abstraction Le moi est cet ensemble d’impressions Simple croyance qui est une construction Elle ne relève que d’une abstraction Le moi est cet ensemble d’impressions COUPLET 2 : Le moi est cet ensemble d’impressions Simple croyance qui est une construction Elle ne relève que d’une abstraction Le moi est cet ensemble d’impressions Nous sommes une succession d’impressions Mais croyons avoir une identité bel et bien fixée Cette croyance est nécessaire à la vie Sinon nous serions voués à l’inaction Nos différentes impressions sont liées Liées par la croyance Qui fait appel aux ressemblances Qui fait appel à la mémoire Les souvenirs des sensations passées Se ressemblent et gomment la différence L’esprit crée une relation de causalité Lie ces impressions et font croire à l’existence d’un moi invariant REFRAIN x2 L’identité vient de notre imagination Elle ne relève que d’une abstraction Le moi est cet ensemble d’impressions Simple croyance qui est une construction Elle ne relève que d’une abstraction Le moi est cet ensemble d’impressions